Des images satellite révèlent la destruction des terres indiennes

De nouvelles images satellite révèlent la progression rapide de la destruction du territoire des derniers Indiens isolés du Paraguay.

Les photos montrent que de grandes étendues du territoire des Ayoreo-Totobiegosode ont été devastées au cours de ces six derniers mois. Les Totobiegosode sont les derniers Indiens isolés de la région sud-amazonienne.

Les forêts des Totobiegosode sont détruites à coups de bulldozers par les compagnies brésiliennes pour y élever du bétail. Elles agissent en dépit d'une revendication territoriale émise en 1993 au nom des Indiens et d'injonctions légales interdisant la déforestation jusqu'à la résolution de cette affaire.

Le GAT, une organisation locale soutenant les Totobiegosode, a dénoncé les activités des compagnies : "Il s'agit du territoire ancestral des Totobiegosode. Les compagnies détruisent leurs forêts en violation de la législation nationale et des accords internationaux".

Les Totobiegosode vivent dans la région semi-tropicale du Chaco. On ne connaît pas le nombre de ceux d’entre eux qui vivent encore dans l’isolement et qui sont extrêmement vulnérables au contact avec le monde extérieur.

Stephen Corry, directeur de Survival, a déclaré aujourd'hui: " Si ces compagnies pensent qu’elles peuvent agir en toute impunité en raison de l’extrême isolement de cette région, elles devraient se méfier. Ces images satellite montrent avec précision qu’elles détruisent en toute illégalité les forêts totobiegosode, violant ouvertement le droit national et international. Le nouveau gouvernement paraguayen doit agir d’urgence avant que la forêt et les Indiens n’aient totalement disparu."

Voir les dernières images satellite

Voir les images satellite plus anciennes


Jony Mazower, chargé de campagne de Survival, s’est récemment rendu chez les Totobiegosode. Il est disponible pour entretien.

Pour plus d’informations
Sophie Baillon 00 33 (0)1 42 41 44 10
[email protected]