Des images satellite révèlent l’ampleur de la déforestation

Des images satellite datant de quelques jours révèlent l’ampleur de la déforestation du territoire des derniers Indiens isolés du sud de la région amazonienne.

En à peine un mois, des centaines d'hectares de la forêt des Ayoreo-Totobiogosode ont été détruits par les compagnies brésiliennes Yaguarete Pora S.A et River Plate S.A. Les images du mois dernier n'avaient détecté aucune activité de ce type.

La déforestation des terres totobiegosode avance à grands pas ; elle a plus que doublé depuis mai dernier, date des dernières images satellite. Les forêts sont principalement détruites pour laisser place à l’élevage.

Ces images satellite ont causé une vive préoccupation au Paraguay et ont conduit les Indiens à adresser de vives protestations au nouveau président du Paraguay, l’ex-évêque Fernando Lugo. Ils dénoncent dans un manifeste la "violation des droits culturels, environnementaux et territoriaux" que représente pour les Indiens totobiegosode la destruction de leurs forêts.

Les Totobiegosode vivent dans la région semi-tropicale du Chaco. On ne connaît pas le nombre de ceux d’entre eux qui vivent encore dans l’isolement et qui sont extrêmement vulnérables au contact avec le monde extérieur.

Stephen Corry, directeur de Survival, a déclaré aujourd'hui: " Regardez attentivement ces photos! Il est impossible de ne pas y voir ce qui se passe là-bas – la destruction flagrante de la forêt des Totobiegosode. Comment le président Lugo peut-il ignorer cette situation?"

Voir les photos prises de mai à octobre 2008

Jony Mazower, chargé de campagne de Survival, s’est récemment rendu chez les Totobiegosode. Il est disponible pour entretien.

Pour plus d’informations
Sophie Baillon 00 33 (0)1 42 41 44 10
[email protected]