Un fermier brésilien accueilli par la publicité "illégal"

Publicité de Survival dans le principal journal paraguayen, Ultima Hora
Publicité de Survival dans le principal journal paraguayen, Ultima Hora
© Survival

Un fermier brésilien, dont l'activité détruit les terres des Indiens isolés au Paraguay, a été accueilli aujourd'hui dans ce pays par une publicité d'un journal national dénonçant ses actions illégales.

M. Marcelo Bastos Ferraz représente la compagnie brésilienne Yaguarete Porá qui a fait l'objet d'une gigantesque polémique, l'année dernière, suite à des photos satellite révélant la destruction illégale d'immenses étendues de forêts à l'ouest du Paraguay. La région est habitée par les derniers Indiens isolés en dehors du bassin amazonien, les Ayoreo-Totobiegosode.

L'arrivée de M. Ferraz aujourd'hui au Paraguay fait partie des efforts déployés par sa compagnie pour obtenir l'autorisation de continuer à défricher la forêt.

Mais Survival International a publié, aujourd'hui aussi, une annonce dans le principal journal du pays, Ultima Hora, pour dénoncer les activités de la compagnie et exhorter les paraguayens à manifester auprès de leur sénateur.

Yaguarete Porá et une autre compagnie, River Plate, détiennent toutes deux de grandes parcelles dans l'ouest du Paraguay, au sein du territoire ancestral des Indiens totobiegosode. Alors que les Indiens réclament des titres de propriété sur leurs terres depuis 1993, comme c'est leur droit en vertu de la loi paraguayenne, seule une petite partie a été jusqu'ici protégée.

Stephen Corry, directeur de Survival International, a déclaré aujourd'hui : "La proposition de Yaguarete de garder un tiers de ses terres pour en faire une 'réserve' privée est clairement destinée à cacher le fait que la compagnie envisage de détruire les deux autres tiers de la région – quelque 500 km 2. Ces projets représentent une des plus graves menaces au monde pour les Indiens isolés."


Voir une copie de l'annonce
(en espagnol)

Pour plus d’informations
Sophie Baillon 00 33 (0)1 42 41 44 10
[email protected]