Le gouvernement ignore une décision de justice

Penan, Sarawak, Malaisie
Penan, Sarawak, Malaisie
© Robin Hanbury-Tenison/Survival

Selon un avocat spécialisé dans le droit indigène, le gouvernement de l’Etat de Sarawak, en Malaisie, ne fait aucun cas de la récente décision de justice reconnaissant les droits des Penan et d’autres tribus sur leurs terres.

En mai dernier, la Cour fédérale de Malaisie a jugé que les peuples indigènes du Sarawak, un Etat situé dans la partie malaisienne de l’île de Bornéo, avaient autant de droits sur les terres qu’ils utilisent pour la chasse et la cueillette que sur celles qu’ils cultivent.

Le jugement avait rendu espoir aux Penan dont le gouvernement refusait jusqu’à présent de reconnaître les terres du fait qu’ils ne pouvaient prouver qu’ils les avaient toujours utilisées pour cultiver. Contrairement aux autres peuples indigènes du Sarawak, généralement sédentaires, les Penan sont des chasseurs-cueilleurs.

Me Baru Bian qui défend le cas des Penan, affirme que le gouvernement du Sarawak refuse de reconnaître le jugement de la Cour fédérale. En réponse aux déclarations du Premier ministre malaisien selon lesquelles son gouvernement ‘n’a pas l’intention de priver quiconque de ses terres’, il a écrit dans un rapport : ‘les faits et la vérité sont que les terres indigènes, et particulièrement les terres coutumières, ont déjà été spoliées’.

Lire la version complète du rapport de Me Baru Bian sur le blog ‘Hornbill Unleashed’ (en anglais)