L’assistance médicale aux Yanomami est maintenue

Sous la pression d'organisations brésiliennes et internationales, les autorités sanitaires du Brésil ont révoqué leur décision de réduire brutalement le budget de l'assistance médicale aux Yanomami. Le territoire des Yanomami, en Amazonie brésilienne, est régulièrement envahi par des chercheurs d'or qui leur transmettent des maladies contre lesquelles ils n'ont pas d'immunité. Ces invasions dévastatrices, répandent des épidémies qui ont décimé près de 20% des Yanomami en quelques années.

Depuis 1997, Urihi, une organisation non gouvernementale brésilienne qui apporte une assistance médicale à la plupart des communautés yanomami du Brésil est parvenue à contrôler la situation sanitaire. Mais cette organisation dépend du financement des autorités brésiliennes qui ont annoncé, au début de 2002, qu'elles réduiraient son budget de 20%.  Extrêmement préoccupées par l'intention des autorités, deux communautés yanomami se sont adressées à Survival  : ‘Nous ne voulons pas que les Yanomami recommencent à mourir, c'est pourquoi nous avons toujours besoin de ce financement' en demandant ‘le soutien de votre organisation'.

Survival a fait pression sur le gouvernement en mobilisant son réseau de sympathisants qui ont été nombreux à écrire des lettres.
Les autorités ont finalement accepté de ne pas réduire le budget de l'assistance médicale et même de l'augmenter de 10%. Urihi a fait part à Survival de l'importance vitale de notre campagne épistolaire et les Yanomami ont exprimé leurs remerciements pour cette aide apportée dans un moment crucial.