Le Premier ministre du Sarawak affronte des manifestants au Royaume-Uni

Le Premier ministre Taib Mahmud a affronté des manifestants protestant contre la destruction de la forêt des Penan.
Le Premier ministre Taib Mahmud a affronté des manifestants protestant contre la destruction de la forêt des Penan.

© Survival

Le Premier ministre du Sarawak, Taib Mahmud, s’est heurté à une manifestation de sympathisants des Penan au Royaume-Uni, tandis que des députés britanniques lui ont écrit pour lui exprimer leur préoccupation concernant des cas d’abus sexuel perpétrés sur des femmes penan.

Le Premier ministre qui s’était rendu hier matin à Oxford avec des membres de son cabinet pour prononcer le discours inaugural de l’Oxford Global Islamic Branding and Marketing Forum a été accueilli par les manifestants de Survival et d’autres organisations avec des pancartes où l’on pouvait lire ‘Les Penan disent NON à la déforestation’ et ‘Malaisie : halte à la destruction de la tribu des Penan’. Le Premier ministre a dû emprunter une porte dérobée pour se rendre dans l’immeuble.

Le député Martin Horwood, président du groupe parlementaire inter-partis sur les peuples indigènes, a écrit à Taib Mahmud à l’occasion de sa venue au Royaume-Uni. ‘Les Penan ont régulièrement été victimes de violences et d’intimidations de la part des bûcherons exploitant leurs forêts… Du fait que leurs droits territoriaux ne sont pas reconnus, les Penan doivent lutter pour subvenir à leurs besoins et sont exposés à la violence et à l’exploitation’.

Martin Horwood a exhorté le Premier ministre à ‘stopper l’exploitation forestière et tout autre projet de développement sur la terre des Penan sans leur consentement libre, préalable et informé, conformément au droit international’ et à ‘garantir que les femmes et les jeunes filles penan seront protégées des abus sexuels et que les auteurs de ces crimes seront poursuivis en justice’.

Télécharger une copie de la lettre du groupe parlementaire inter-partis adressée au Premier ministre