Les parlementaires britanniques discutent des Bushmen

Xoroxloo Duxee est morte de déshydratation après la fermeture du puits de la réserve bushman
Xoroxloo Duxee est morte de déshydratation après la fermeture du puits de la réserve bushman
© Survival

L’avenir des Bushmen de la Réserve naturelle du Kalahari central a été soulevé à la Chambre des Lords britannique ce mois-ci. Partisans de longue date des Bushmen, Lord Avebury et Lord Pearson de Rannoch, se sont joints à la discussion.

Posant une question à la Chambre, Lord Pearson a fait observer que la Constitution botswanaise a été ‘régulièrement bafouée’. Il a exhorté le gouvernement britannique à ‘[s’assurer] du libre accès des Bushmen à la réserve et à l’eau, ce qui implique le forage de nouveaux puits’.

Lord Pearson a visité en 2002 le camp de relocalisation de New Xade à l’invitation du gouvernement botswanais, dans le cadre de la mission d’une délégation de parlementaires financée par la compagnie De Beers. Il a déclaré ultérieurement qu’il ‘était revenu chez lui plus convaincu que jamais que les Bushmen étaient victimes d’une grande injustice’.

Lord Avebury, qui était un ami de Sir Seretse Khama, le premier président du Botswana, a exprimé à plusieurs reprises ses préoccupations à propos du traitement que le gouvernement botswanais inflige aux Bushmen. En 2004, il a dénoncé la relocalisation des Bushmen qui a abouti à ‘la propagation de l’alcoolisme, du sida et à la déchéance’.

Les Bushmen ont gagné leur droit d’accès à l’eau dans la réserve en janvier dernier.