Risque d’expulsion pour les Ogiek

Les Ogiek vivent depuis des temps immémoriaux dans la forêt montagneuse de Mau qui surplombe la vallée du Rift au Kenya. Ce sont des chasseurs-cueilleurs réputés pour le miel qu'ils récoltent. Les précédents gouvernements ont tenté sans relâche de les expulser et leur forêt a été envahie par des compagnies d'exploitation forestière, des planteurs de thé et des fermiers. Plus récemment, le gouvernement du président Moi a planifié d'exploiter une superficie de 60 000 hectares de la forêt de Mau spoliant, une fois de plus, les Ogiek de leur terre.

Bien que le gouvernement de la nouvelle ‘National Rainbow Coalition' (NARC) soit maintenant en place depuis un an, ce projet n'a pas été abandonné. En même temps, le gouvernement prépare une nouvelle politique forestière visant à protéger et à restaurer les forêts nationales par l'expulsion des fermiers et des squatters. Cependant, les Ogiek craignent que les droits acquis par ces derniers ne soient utilisés dans la nouvelle politique pour les évincer eux-aussi. Ils appellent le gouvernement à reconnaître leurs droits territoriaux.