Le gouvernement paraguayen pris en otage par des éleveurs

Dimmenses parcelles de forêts appartenant aux Ayoreo ont été défrichées par BBC SA et River Plate SA
Dimmenses parcelles de forêts appartenant aux Ayoreo ont été défrichées par BBC SA et River Plate SA

© Survival

Des éleveurs brésiliens exercent un chantage sur le gouvernement paraguayen pour exploiter le territoire d’un groupe d’Indiens isolés.

L’an dernier, les Indiens ayoreo avaient obtenu le titre officiel de propriété de leur territoire occupé par des éleveurs mais ceux-ci refusent de le leur restituer tant que les autorités ne les auront pas autorisés à défricher une vaste région adjacente qu’ils possèdent.

Les deux compagnies d’élevage impliquées, BBC SA et River Plate SA, ont été prises en flagrant délit de déforestation illégale à deux reprises depuis le début de l’année.

Famille ayoreo chassée de la forêt par les bulldozers

Famille ayoreo chassée de la forêt par les bulldozers
© GAT

Les éleveurs ont été poursuivis en juin dernier après la diffusion par Survival International d’images satellite révélant la destruction de 4 000 hectares de forêt.

De nouvelles images satellite ont été diffusées cette semaine montrant que les activités dévastatrices des compagnies continuent.

Les Indiens ayoreo sont forcés d’abandonner leurs terres ancestrales devant l’extension rapide de l’élevage bovin qui détruit leurs forêts.

Ces groupes isolés sont extrêmement vulnérables. Tout contact pourrait leur être fatal et la perte de leurs forêts serait désastreuse.

Stephen Corry, directeur de Survival International, a déclaré aujourd’hui : ‘Il est aberrant qu’un gouvernement national se laisse prendre en otage par un petit groupe d’hommes d’affaires sans scrupules. L’administration paraguayenne devrait réaffirmer son autorité en reconnaissant et garantissant les droits fondamentaux des Ayoreo à leurs terres et à leurs ressources.’