De nouveaux signes indiquent que les Indiens isolés d'Amazonie sont en danger

Ces Indiens isolés ont fait la une des médias en février dernier.
Ces Indiens isolés ont fait la une des médias en février dernier.
© G. Miranda/FUNAI/Survival

Une récente expédition en Amazonie brésilienne occidentale a relevé de nouveaux signes provenant des Indiens isolés qui indiquent leur fuite dans différentes parties de la forêt.

Il est probable que les pressions croissantes de l’exploration pétrolière, de la déforestation illégale et du trafic de drogue qui s’exercent du côté péruvien de la frontière toute proche forcent les Indiens à fuir vers le territoire brésilien.

Mais les Indiens isolés sont également menacés de ce côté-ci de la frontière : des trafiquants de drogue ont récemment envahi cette région occidentale de l’Amazonie brésilienne et l’on craint qu’ils aient été victimes de violences.

Les invasions représentent aussi une menace pour les Indiens isolés par l’introduction de maladies provenant de l’extérieur contre lesquelles ils ont très peu d’immunité. Des maladies aussi communes qu’un rhume ou une grippe pourraient les décimer.

Lucas Manchineri, Indien manchineri, a déclaré : ‘Nous demandons le soutien des gouvernements brésilien et péruvien pour intensifier le contrôle et la surveillance de cette région’.

L’expédition était menée par le Département des affaires indigènes du gouvernement brésilien, la FUNAI, la Commission pro-indienne de l’Etat d’Acre et la Fédération indigène de Madre de Dios au Pérou, la FENAMAD.

Au début de l’année, Survival avait diffusé une vidéo aérienne des Indiens isolés du Brésil, à la frontière péruvienne, filmés avec une précision sans précédent.

Survival appelle les gouvernements brésilien et péruvien à, de toute urgence, protéger des invasions la terre des Indiens isolés .