Les dernières paroles du chef guarani : ‘Prends soin de cette terre'

Les dernières paroles du chef guarani à son fils : ‘Prends soin de cette terre avec courage.

Les dernières paroles du chef guarani à son fils : ‘Prends soin de cette terre avec courage.

© Survival International

Les dernières paroles de Nísio Gomes, le chef guarani assassiné vendredi dernier au sud du Brésil étaient adressées à son fils Valmir : ‘Ne pars pas d’ici. Prends soin de cette terre avec courage. C’est notre terre. Personne ne peut nous l’arracher. Veille bien sur mes petits-enfants et sur tous les autres enfants. Je laisse cette terre entre tes mains’.

Les assassins, probablement des Paraguayens, ont emporté le cadavre de la victime âgée de 59 ans.

Dans leur fuite, ils se sont débarrassé du ‘vara’ de Gomes (grand bâton de prière en bois) utilisé lors des rituels et des prières. Valmir est maintenant le possesseur de ce vara qui a plus de 200 ans.

Gomes était très certainement la principale cible de cette attaque, bien que, selon des sources non confirmées, des enfants auraient été kidnappés et une femme tuée.

Il était le chef d’un groupe guarani dont une soixantaine de membres avaient réoccupé une partie de leur territoire ancestral début novembre après en avoir été expulsés par des éleveurs. C’était la troisième tentative de réoccupation de leur terre dont ils avaient été expulsés trente ans auparavant.

Avant cette réoccupation, ils vivaient au bord d’une route.

Valmir a affirmé que son père avait été menacé à plusieurs reprises par des inconnus qui se rendaient dans leur campement de la réserve de Amambai. L’un d’entre eux lui aurait dit : ‘Tu seras bientôt mort’.

La FUNAI, la département des affaires indigènes du gouvernement brésilien, et la police fédérale ont ouvert une enquête. Le secrétaire aux droits de l’homme du Brésil a condamné cet assassinat ‘qui s’inscrit dans la violence systématique contre les peuples indigènes de la région’.