Appel désespéré des Awá pour expulser les bûcherons

Dans une rare vidéo, les Awá appellent le ministre de la Justice à prendre des mesures immédiates pour protéger leur territoire.

Dans une rare vidéo, les Awá appellent le ministre de la Justice à prendre des mesures immédiates pour protéger leur territoire.

© Survival International

Des supporters de football brésiliens apportent leur soutien à la tribu considérée comme la plus menacée au monde qui lance un appel urgent au gouvernement brésilien pour expulser les envahisseurs de sa forêt.

Malgré la décision d’un juge fédéral ordonnant l’expulsion des envahisseurs du territoire awá d’ici la fin du mois de mars, aucune mesure n’a été prise jusqu’à présent par les autorités. La détresse des Awá ne cesse de grandir à mesure que les bûcherons illégaux se rapprochent et que les colons empiètent sur leur territoire.

Dans un rare appel vidéo adressé au ministre de la Justice, un Awá s’emporte : ‘Je suis en colère, très en colère… Les bûcherons viennent ici et abattent les arbres… Depuis Brasilia, le ministre de la Justice peut nous aider ici et maintenant. Il doit nous aider d’urgence !’

Les supporters de football brésiliens brandissent licône awá ‘Brazil : Save the Awá’ (Brésil : Sauvez les Awá).

Les supporters de football brésiliens brandissent licône awá ‘Brazil : Save the Awá’ (Brésil : Sauvez les Awá).

© Survival International

Hier soir, des supporters de football brésiliens assistant au match Brésil-Russie à Londres ont manifesté leur soutien aux Awá en brandissant l’icône ‘Brazil : Save the Awá’ (Brésil : Sauvez les Awá).

L’un d’entre eux a déclaré à Survival : ‘Je ne peux pas croire que tout cela se passe sous les yeux de notre gouvernement. Je dirai à mes amis au Brésil d’aider et de soutenir la campagne de Survival pour sauver les Awá!’

Amiri Awá, a confié à Survival : ‘Cela fait longtemps que nous demandons l’expulsion de nos envahisseurs. C’est maintenant que le gouvernement doit agir. Les bûcherons doivent être expulsés. Ils ont déjà détruit d’immenses parties de notre territoire; nous refusons de le perdre’.

Depuis le lancement en avril 2012 de notre campagne urgente en faveur des Awá, le gouvernement brésilien a reçu près de 50 000 lettres de sympathisants l’exhortant à évincer les envahisseurs.

Stephen Corry, directeur de Survival International, a déclaré aujourd’hui : ‘Il est révoltant que les Awá atteignent un tel niveau de désespoir. Le vacarme assourdissant des tronçonneuses se fait entendre jour et nuit dans leur forêt, par conséquent, il est clair que la décision judiciaire comme les promesses du gouvernement ont été largement oubliées. Les Awá appellent à l’action. Maintenant’.