Premiers pas vers l'expulsion des envahisseurs du territoire d'une tribu brésilienne menacée

Les Awá ont été conduits au bord de lextinction par les vagues de bûcherons illégaux, de colons et déleveurs qui ont envahi leurs terres.

Les Awá ont été conduits au bord de lextinction par les vagues de bûcherons illégaux, de colons et déleveurs qui ont envahi leurs terres.

© Toby Nicholas/Survival

Le Brésil a pris les premières mesures pour expulser les milliers de bûcherons illégaux et de colons du territoire des Indiens awá, considérés par Survival comme la tribu la plus menacée de la Terre.

Survival a reçu des rapports selon lesquels la FUNAI, le département des affaires indigènes du gouvernement brésilien, conseille aux colons qui ont illégalement défriché la forêt de ne pas semer de nouveaux plants, puisqu’ils devront partir avant les prochaines récoltes.

Les Awá sont l’une des dernières tribus nomades du Brésil. Ils ont été conduits au bord de l’extinction par des vagues de bûcherons illégaux, de colons et d’éleveurs qui ont envahi leurs terres depuis les années 1970. Les envahisseurs ont détruit de vastes étendues de leur forêt et massacré des familles entières.

L’évacuation de ce front pionnier illégal devient de plus en plus urgente alors que la saison des pluies va commencer en décembre prochain, ce qui rendra presque impossible la tâche des équipes chargées de procéder aux expulsions.

Tandis que la nouvelle des expulsions imminentes se répand, les éleveurs et les exploitants forestiers se mobilisent et appellent à ce que le territoire awá perde son statut de territoire indigène. Certains d’entre eux prétendent que les Awá n’existent pas. Une opération terrestre contre la déforestation aux alentours du territoire awá a été lancée en juin 2013, mais n’a pas réussi à expulser les bûcherons du territoire même des Awá où la déforestation illégale est la plus intense.

Une opération terrestre de lutte contre la déforestation na pas réussi à repousser les bûcherons du territoire awá.

Une opération terrestre de lutte contre la déforestation na pas réussi à repousser les bûcherons du territoire awá.

© Exército Brasileiro

Un Awá a déclaré à Survival : ‘Nous sommes très inquiets. Les bûcherons volent notre nourriture, c’est scandaleux. Monsieur le ministre de la Justice, aidez-nous s’il vous plaît. Envoyez la police maintenant !’

Le ministre brésilien de la Justice a reçu plus de 54 000 lettres de sympathisants de Survival du monde entier lui demandant de prendre des mesures d’urgence. Suite à une pétition présentée par Survival et l’ONG brésilienne CIMI, le gouvernement fait l’objet d’une enquête du principal organisme de droits de l’homme des Amériques sur la situation des Awá. De nombreuses personnalités, dont la star hollywoodienne Gillian Anderson, la créatrice de mode britannique Vivienne Westwood, le photographe brésilien Sebastião Salgado et l’acteur Colin Firth soutiennent activement cette campagne.

Stephen Corry, directeur de Survival International, a déclaré aujourd’hui : ‘Tandis que des milliers de supporters se préparent à se rendre au Brésil pour la Coupe du monde, le ministère de la Justice est sous le feu des projecteurs internationaux. Le Brésil risque d’endommager considérablement sa réputation s’il tarde à expulser les envahisseurs des Awá. Pourra-t-il respecter son engagement avant la saison des pluies ?’