Le Brésil se porte enfin au secours de la tribu la plus menacée au monde

Plus de six mois après le raid de larmée brésilienne destiné à expulser les bûcherons clandestins de lextérieur du territoire des Indiens awá, le gouvernement vient de lancer une opération de grande envergure pour expulser les envahisseurs illégaux de leur territoire.

Plus de six mois après le raid de larmée brésilienne destiné à expulser les bûcherons clandestins de lextérieur du territoire des Indiens awá, le gouvernement vient de lancer une opération de grande envergure pour expulser les envahisseurs illégaux de leur territoire.

© Globo TV

Suite à la campagne de Survival International, le gouvernement brésilien vient de lancer une opération de grande envergure visant à expulser les envahisseurs illégaux du territoire awá, la tribu la plus menacée au monde.

Des soldats, des hommes de terrain de la FUNAI, le département des affaires indigènes du Brésil, des envoyés spéciaux du ministère de l’Environnement et des policiers ont été mobilisés pour expulser les colons, les éleveurs et les bûcherons illégaux – dont la plupart sont lourdement armés – du territoire awá au nord-est de l’Amazonie brésilienne.

Cette opération se déroule à un moment crucial car les bûcherons se rapprochent dangereusement de la tribu et la déforestation a déjà dévasté plus de 30 % de leur forêt.

En juin 2013, l’armée brésilienne a lancé une opération de terrain contre l’exploitation forestière illégale à l’extérieur du territoire awá. Les militaires ont démantelé au moins huit scieries et confisqué ou détruit divers outillages, sans toutefois expulser les bûcherons et les éleveurs qui se trouvent dans le territoire des Indiens.

Des hélicoptères et des camions de larmée pénètrent sur le territoire dans le cadre de lopération.

Des hélicoptères et des camions de larmée pénètrent sur le territoire dans le cadre de lopération.

© Globo TV

Un Awá a déclaré à un représentant de Survival : ‘Nous demandons l’expulsion des envahisseurs depuis très longtemps… nous ne voulons pas que les bûcherons détruisent notre forêt. Nous aimons la voir debout’.

Cette opération est lancée à la suite d’une campagne de grande envergure de Survival International qui a été soutenue par des célébrités telles que Colin Firth ou Gillian Anderson, la créatrice de mode Vivienne Westwood, la journaliste de France 2 Elise Lucet ou le photographe brésilien Sebastião Salgado qui s’est récemment rendu chez les Awá.

Grâce au reportage de Salgado l’histoire dramatique des Awá a été connue par des millions de personnes à travers le monde après son apparition dans Vanity Fair, le Sunday Times Magazine et le quotidien brésilien O Globo.

Depuis le lancement de la campagne en avril 2012, les sympathisants de Survival ont envoyé plus de 55 000 messages de protestation au ministre brésilien de la Justice l’exhortant à expulser les envahisseurs du territoire awá et ont participé à notre opération ‘awáicon’ en photographiant le logo ‘Sauvez les Awá’ dans plusieurs sites emblématiques du monde, du pain de sucre de Rio à la Maison Blanche en passant par le Golden Gate Bridge de San Francisco ou la Tour Eiffel.

Suite à une pétition urgente de Survival et de l’ONG brésilienne CIMI, la Commission interaméricaine des droits de l’homme, la plus haute instance américaine en matière des droits de l’homme, a également exigé une action du gouvernement brésilien.

La campagne mondiale en faveur des Awá a été soutenue par de nombreuses célébrités et des milliers de sympathisants du monde entier.

La campagne mondiale en faveur des Awá a été soutenue par de nombreuses célébrités et des milliers de sympathisants du monde entier.

© Survival International

En réponse à cette campagne mondiale, la situation des Awá est devenue la priorité de la FUNAI en avril 2012, mais ce n’est que maintenant que les autorités commencent à expulser les envahisseurs illégaux de leur territoire, de grandes parties de leur forêt ayant entre temps été détruites.

Les Indiens awá qui sont l’une des dernières tribus de chasseurs-cueilleurs nomades du Brésil dépendent entièrement de la forêt pour assurer leur subsistance. Ils ont de plus en plus de difficultés à trouver du gibier et hésitent à aller chasser dans la forêt de crainte de rencontrer des bûcherons armés.

Environ une centaine d’Awá vivent encore dans l’isolement et sont particulièrement vulnérables aux attaques et à la propagation de maladies contre lesquelles ils ont peu d’immunité.

Survival se réjouit du lancement de cette opération d’expulsion et appelle les autorités brésiliennes à prévoir des solutions à long terme afin d’empêcher le retour des envahisseurs et de garantir la sécurité de cette tribu.

Stephen Corry, directeur de Survival International a déclaré aujourd’hui : ‘Cette action est extrêmement importante et vitale pour les Awá. Leurs milliers de sympathisants du monde entier ont des raisons de s’enorgueillir du changement auquel ils ont contribué pour les soutenir. Mais tous les regards sont maintenant rivés sur le Brésil pour veiller à ce qu’avant le lancement, en juin, de la Coupe du monde, il amène cette opération jusqu’à son terme et protège le territoire awá une fois pour toutes’.

Note aux rédactions :
- Télécharger la chronologie de la campagne de Survival en faveur des Awá (en anglais pdf, 92 Ko)

Un film documentaire exceptionnel Indiens d’Amazonie. Le dernier combat réalisé par Laurent Richard en collaboration avec Survival sur le combat des Awá contre la destruction de leur forêt, sera diffusé ce soir, mardi 7 janvier, sur France 5, à 21h45.