Le sort de la tribu la plus menacée de la Terre fait la une des médias

Les Indiens awá sont à la une de Vanity Fair et du Sunday Times.

Les Indiens awá sont à la une de Vanity Fair et du Sunday Times.

© Vanity Fair

Le sort de la tribu la plus menacée de la Terre soulève l’émoi de millions de personnes à travers le monde grâce à Vanity Fair et au Sunday Times qui publient ce mois-ci des reportages sur les Awá illustrés par des images du photographe de renommée mondiale Sebastião Salgado.

Un article de 13 pages est publié dans l’édition de décembre de Vanity Fair. Son auteur, le journaliste Alex Shoumatoff, a passé des semaines chez les Awá avec Salgado en Amazonie pour témoigner de la destruction alarmante de leur forêt par des bûcherons clandestins.

L’article du Sunday Times Magazine, qui a été publié le 24 novembre, attire l’attention sur la situation critique des Awá – qu’un juge brésilien a décrit de ‘génocidaire’ – en mentionnant la campagne mondiale de Survival exhortant le ministre brésilien de la Justice à protéger les terres awá. Il retrace l’action de Survival en faveur des peuples indigènes depuis 45 ans, mentionnant sa création suite à un article sur le génocide en Amazonie du célèbre écrivain Norman Lewis dans ce même magazine.

Près de 55 000 emails de protestation ont été envoyés au ministre de la Justice par les sympathisants de Survival, à la suite de quoi le gouvernement a annoncé que les Awá seraient sa priorité. Les autorités ont annoncé aux bûcherons qu’ils devraient bientôt être expulsés, mais jusqu’à présent peu de mesures concrètes ont été prises.

Survival exerce actuellement une pression sur le Brésil pour que tous les envahisseurs illégaux des terres awá soient expulsés dans les semaines à venir.

De nombreuses personnalités, dont l’acteur Colin Firth, l’actrice Gillian Anderson, le musicien Julian Lennon, le gymnaste olympique Louis Smith ou le groupe de reggae Tryo ont manifesté leur soutien à notre campagne en faveur des Awá.

Les Awá ont averti : ‘Nous sommes très inquiets. Il est scandaleux que les bûcherons nous privent de nourriture. Monsieur le ministre de la Justice : aidez-nous, envoyez la police maintenant !’.

Ils sont l’un des derniers peuples de chasseurs-cueilleurs nomades du Brésil.