Des pêcheurs clandestins mettent en péril la tribu la plus isolée au monde

En raison de leur isolement, les Sentinele des îles Andaman sont très vulnérables. Ils sont gravement menacés par des pêcheurs clandestins qui envahissent leurs eaux.

En raison de leur isolement, les Sentinele des îles Andaman sont très vulnérables. Ils sont gravement menacés par des pêcheurs clandestins qui envahissent leurs eaux.

© Indian Coastguard/Survival

Des rapports inquiétants nous sont parvenus selon lesquels des pêcheurs clandestins envahissent les eaux environnantes de l’île de la tribu isolée des Sentinele, dans l’archipel Andaman, en Inde.

Au début du mois, sept pêcheurs birmans ont été arrêtés par les garde-côtes indiens près de l’île North Sentinele. Fait inquiétant, l’un de ces hommes aurait été retrouvé sur l’île même, à proximité de la tribu isolée.

Les Sentinele font partie des sociétés les plus vulnérables de la planète et rejettent tout contact avec le monde extérieur. En raison de leur isolement complet, ils sont extrêmement vulnérables et n’ont pas d’immunité face aux maladies communes telles que la grippe ou la rougeole. Une épidémie pourrait les décimer.

Survival a salué la réactivité des autorités qui ont arrêté les pêcheurs clandestins près de l’île de North Sentinele et leur a demandé de rester vigilants. Survival appelle également à ce que des mesures urgentes soient prises pour mettre fin aux intrusions quotidiennes dans la forêt de la tribu jarawa voisine.

Les Jarawa qui vivent sur les îles voisines de celle des Sentinele, font face à des intrusions quotidiennes de touristes et de braconniers sur leur territoire.

Les Jarawa qui vivent sur les îles voisines de celle des Sentinele, font face à des intrusions quotidiennes de touristes et de braconniers sur leur territoire.
© Survival

Les Jarawa sont victimes de ‘safaris humains’ – des centaines de touristes empruntent quotidiennement la route qui traverse leur forêt dans le but de surprendre un membre de la tribu – et de l’invasion de braconniers qui chassent leur gibier. Il a été rapporté que des femmes jarawa avaient récemment été abusées sexuellement par des braconniers qui les avaient attirées avec de l’alcool et de la marijuana.

Stephen Corry, directeur de Survival International, a déclaré aujourd’hui : ‘Les Grands Andamanais ont été décimés par des épidémies lorsque les Britanniques ont colonisé l’archipel Andaman dans les années 1800. Une autre tribu, celle des Bo a subi le même sort il y a tout juste quatre ans, lorsque son dernier représentant est mort. La seule manière d’éviter la disparition d’une autre tribu de l’archipel est que l’île North Sentinele soit définitivement protégée de toute intrusion’.