Deux enfants arhuaco tués par des obus

Deux enfants arhuaco ont été tués par l'explosion d'obus abandonnés par l'armée colombienne.

Les corps de Jorge Luis Izquierdo Torres (14 ans) et de sa jeune sœur Zenaida Estela Izquierdo Torres (10 ans) ont été retrouvés par leurs parents, alertés par le bruit de l'explosion, dans la communauté de Yeiwin. L'armée venait de quitter les lieux après avoir occupé la communauté pendant deux jours.

Les Arhuaco vivent avec leurs voisins, les Kogi et les Arsario, dans les hautes montagnes de la Sierra Nevada de Santa Marta, au nord de la Colombie. Depuis les années 1980, la région est le théâtre de violents affrontements entre l'armée, la guérilla d'extrême gauche et les groupes paramilitaires d'extrême droite qui ont fait de nombreuses victimes parmi les Indiens impliqués malgré eux dans ce conflit.

Les auteurs des nombreux assasinats d'Indiens de la Sierra Nevada n'ont jamais été poursuivis ou condamnés; le meurtre, en 1990, de trois leaders arhuaco, Luis Napoleón Torres, Hugues Chaparro et Angel María Torres, souleva l'indignation de l'opinion publique.

Les Arhuaco et leurs voisins se considèrent comme ‘les grands frères' de l'humanité, les autres peuples étant leurs ‘jeunes frères'.