Les Indiens krenak bloquent une ligne de chemin de fer pour rentrer en possession de leur terre

Deux cent Krenak ont bloqué la ligne de chemin de fer de Vitória-Minas dans l'Etat de Minas Gerais, le 1er décembre dernier, revendiquant la pleine reconnaissance de leur territoire. Une partie de celui-ci leur fut restituée en 1997 après avoir été, durant plusieurs années, entre les mains des colons et de grands propriétaires terriens, mais une zone importante connue comme Sete Salões n'a toujours pas été reconnue.

Les Krenak exigent également des compensations pour la dégradation de leur environnement due à la présence du barrage hydroélectrique de Aimorés et que le dialogue s'établisse avec la compagnie Vale Rio Doce, qui a construit la ligne de chemin de fer à travers leur territoire.

La manifestation des Krenak était soutenue par 80 Indiens appartenant à des groupes voisins, tels que les Tupinikim et les Guarani.

Pour lire le communiqué de presse des Krenak (en anglais) cliquez ici