Les Wanniyala-Aetto verbalisés pour s’être « introduits » sur leur territoire

Deux Wanniyala-Aetto ont ont été frappés d’une amende pour s’être « introduits » sur leur propre territoire alors qu’ils tentaient de retourner sur leurs terrains de chasse.

Les Wanniyala-Aetto, également connus sous le nom de « Veddah », ont été expulsés de leur forêt en 1983, lorsqu’elle fut transformée en Parc national de Madurur Oya par le gouvernement sri lankai. Le parc a récemment servi de camp d’entraînement pour l’armée.

T.W. Punchi Banda et T.W Muttu Banda avaient déjà été arrêtés au début de l’année avec huit autres Wanniyala-Aetto. Ils faisaient partie d’un groupe de 19 personnes du centre de réhabilitation gouvernemental de Hennanigala qui étaient retournées à Kandeganville, leur ancien village aujourd’hui situé dans l’enceinte du Parc national, d’où ils avaient été expulsés plus de vingt ans auparavant. Le reste du groupe s’était enfui à l’arrivée des gardes forestiers venus les arrêter.

Lorsque le Parc fut créé, l'accès à la forêt, ainsi que la pratique de la chasse et la cueillette furent interdits aux Wanniyala-Aetto. Entassés sur des minuscules parcelles surpeuplées à l'extérieur du parc, nombreux sont ceux qui ne peuvent nourrir leurs familles.

Cliquez ici pour écrire une lettre en faveur des Wanniyala-Aetto