Ombudsman : le pétrole menace les Indiens isolés

L'Ombudsman péruvien, la plus haute autorité nationale en matière de droits de l'homme, a alerté le gouvernement péruvien que des Indiens isolés sont menacés de disparition par l'exploration pétrolière.

On estime qu'environ 15 groupes d'Indiens isolés vivent dans les zones les plus reculées de l'Amazonie péruvienne. Leurs réserves sont gravement menacées d'invasion depuis la décision du gouvernement péruvien d'autoriser l'exploration pétrolière sur 70% du territoire amazonien.

"Parce qu'ils sont particulièrement vulnérables, le gouvernement ne doit autoriser aucune compagnie à mener des explorations visant l'exploitation d'hydrocarbures si cela met en danger des peuples indigènes vivant dans l'isolement" affirme le rapport de l'Ombudsman. "L'extraction de ressources naturelles dans les réserves où vivent ces peuples est une question fondamentale que le gouvernement doit examiner avec rigueur et attention étant donné que le droit à la vie, la santé, l'existence et l'intégrité de ces peuples est en jeu".

N’étant pas immunisés contre les maladies importées de l'extérieur, les Indiens sont particulièrement vulnérables à toute forme de contact. Plus de la moitié des Nahua sont morts après avoir été contactés pour la première fois dans les années 1980 lors de l'exploration pétrolière de leurs terres.