Les photos d'Indiens isolés soulèvent l'indignation de l'opinion publique

Les photographies d'Indiens isolés prises au Brésil, près de la frontière péruvienne et publiées la semaine dernière ont soulevé l'indignation de l'opinion publique internationale. En l'espace de quelques jours, plus de 1 300 lettres ont été envoyées au gouvernement péruvien pour lui demander de mettre un terme à l'exploitation forestière illégale qui menace les Indiens isolés de cette région.

Les photos spectaculaires de ces Indiens isolés du Brésil ont fait la semaine dernière la une des journaux du monde entier. Il est probable qu'au moins un autre groupe de cette même région ait franchi la frontière vers le Brésil pour échapper aux coupeurs de bois illégaux qui rasent leur forêt.

Depuis la publication de ces photos, le gouvernement péruvien a annoncé qu'il ouvrirait une enquête sur ce sujet. Il y a quelques mois, le président Alan Garcia, avait mis en doute l'existence de ces Indiens isolés.

Survival International mène une campagne de soutien aux Indiens isolés du Pérou qui sont estimés à une quinzaine de groupes distincts, tous menacés par l'exploitation pétrolière et forestière.

Stephen Corry, directeur de Survival International, a déclaré aujourd'hui : "Ces photos ont vraiment choqué l'opinion publique. Le message des Indiens isolés, avec leurs arcs pointés en direction de l'avion qui les survolait, ne peut être plus clair : ils veulent qu'on les laisse tranquille. L'opinion a compris cela et souhaite que leur volonté soit respectée".