Un juge autorise l’exploitation pétrolière

Un juge péruvien s’est prononcé en faveur de deux compagnies pétrolières, les autorisant à prospecter dans une partie reculée de l’Amazonie péruvienne habitée par des Indiens isolés.

L’AIDESEP, l’organisation indigène d’Amazonie péruvienne, avait intenté un procès contre les compagnies Perenco et Repsol-YPF pour les empêcher de pénétrer sur le territoire des Indiens.

Le juge s’est néanmoins prononcé en faveur des deux compagnies, prétendant qu’il n’y avait pas de preuves suffisantes de la présence d’Indiens isolés sur ce territoire. Il a également estimé que les activités des compagnies ne menaçaient pas les droits fondamentaux des Indiens.

Les deux compagnies ont signé des contrats d’exploitation dans le nord de l’Amazonie péruvienne, à proximité de la frontière équatorienne où vivent au moins deux groupes d’Indiens isolés.