La ruée vers le pétrole s'accélère

Logo de Perupetro
Logo de Perupetro
© Survival

Le président de la compagnie pétrolière d'Etat du Pérou a annoncé une vente aux enchères de douze nouveaux 'lots' pour y explorer le pétrole et le gaz.

L'annonce a été faite par le président de Perupetro, Daniel Saba, qui avait déclaré précédemment que les compagnies pouvaient même explorer dans les réserves habitées par des Indiens isolés. Survival a écrit à M. Saba pour exhorter Perupetro à ne pas inclure les territoires des Indiens isolés dans aucun des nouveaux lots.

Près de 75% de l'Amazonie péruvienne a déjà été ouverte à l'exploration, plus que dans n'importe quel autre pays amazonien. Une partie de cette région – où opèrent les compagnies pétrolières Perenco, Repsol-YPF, Petrolifera, Pluspetrol et Petrobras – est habitée par des Indiens isolés.

M. Saba avait déclaré auparavant que l'existence d'Indiens non contactés était une idée "absurde", avant de dire finalement que Perupetro essaierait d'entrer en contact avec eux pour les "consulter". Cela avait été fermement condamné par l'organisation indigène péruvienne, AIDESEP.

Stephen Corry, directeur de Survival International, a déclaré aujourd'hui : "Nous exhortons vivement M. Saba et Perupetro à n'inclure aucun territoire d'Indiens isolés dans aucun des nouveaux lots. Non seulement cela irait à l'encontre du droit international et violerait la Déclaration des Nations-Unies sur les droits des peuples autochtones mais cela aurait aussi des conséquences catastrophiques pour les Indiens vivant sur ces terres."

Voir la vidéo sur les Indiens isolés (en anglais)

Pour plus d’informations
Sophie Baillon 00 33 (0)1 42 41 44 10
[email protected]