Arrestation de bûcherons suite à l'invasion des terres des Indiens isolés

Selon le quotidien El Comercio, dix-huit bûcherons illégaux ont été arrêtés sur le territoire d'Indiens isolés en Equateur.

Ils ont été surpris par des patrouilles alors qu'ils étaient en train d'abattre des essences précieuses. La dernière arrestation a eu lieu le 6 juillet dernier à la frontière péruvienne où cinq bûcherons au moins ont été appréhendés dans leur campement provisoire. 

Treize péruviens ont été arrêtés à une autre occasion. Selon El Comercio, les bûcherons communiquaient par radio avec Iquitos, la capitale de l'Amazonie péruvienne.

Cinq-cents madriers, trois tronçonneuses et trois machettes ont été saisis. Un porte-parole du gouvernement équatorien a affirmé que ces bûcherons représentent une véritable menace pour l'Amazonie et pour les Indiens isolés qui y vivent.

Les bûcherons ont été arrêtés au cœur du parc national Yasuni qui fait partie du territoire traditionnel des Indiens waorani. Les Indiens isolés qui y vivent sont connus sous le nom de Taromenane et Tagaeri, probablement des sous-groupes waorani.