Une réserve pour des Indiens isolés

Le gouvernement péruvien a annoncé la création d'une Réserve nationale pour les groupes isolés, parmi lesquels les Yora, au sud-est du pays. La création de la réserve est une très bonne nouvelle pour ces groupes vulnérables. Survival la réclamait depuis longtemps et a lancé une campagne à ce sujet en septembre 2001. La forte mobilisation de l'opinion publique internationale, l'afflux de lettres de sympathisants du monde entier reçues par les autorités péruviennes, a certainement joué un rôle dans leur décision.

La réserve, située au nord du parc national du Manu, célèbre site touristique, aura une superficie de 829 000 hectares. Le gouvernement affirme qu'elle est faite pour protéger les Indiens de la région qui vivent dans un isolement volontaire. L'exploitation du bois n'y sera pas autorisée, les coupeurs de bois ayant constitué une des plus graves menaces pour les Indiens, détruisant leurs forêts et propageant des maladies contre lesquelles ils ne sont pas immunisés.

Cependant des exploitants forestiers opèrent toujours dans la zone déclarée réserve et de plus nombreux encore sont dans ses alentours immédiats. Pour obtenir le départ de tous les coupeurs de bois, Survival continue sa campagne, aux côtés de l'organisation indigène FENAMAD. Le reconnaissance du statut de réserve indienne de la région donne plus de poids à cette campagne.