Appel à Obama en faveur des tribus isolées d'Amazonie menacées par un oléoduc

Flèches disposées en croix par les Indiens isolés menacés par un oléoduc.
Flèches disposées en croix par les Indiens isolés menacés par un oléoduc.
© Marek Wolodzko/AIDESEP

Survival a appelé le président Obama à intervenir en faveur des Indiens isolés du Pérou auprès du président péruvien Alan Garcia qu’il doit rencontrer le 1er juin prochain.

Survival International a écrit au président des Etats-Unis pour lui faire part des menaces que fait peser la construction d’un oléoduc dans une partie reculée d’Amazonie péruvienne sur deux des derniers peuples isolés du monde.

ConocoPhillips et le géant pétrolier hispano-argentin Repsol-YPF seraient les principaux bénéficiaires de cet oléoduc. Les deux compagnies qui prévoient de prospecter le pétrole dans une région où vivent des Indiens isolés utiliseraient l’oléoduc devant être construit par la compagnie franco-britannique Perenco pour acheminer le pétrole depuis la forêt amazonienne jusqu’à la côte Pacifique péruvienne.

‘Nous vous prions instamment d’exhorter le président Garcia à arrêter la construction de l’oléoduc et interdire aux compagnies telles que ConocoPhillips d’opérer dans cette région et dans toutes celles où vivent des Indiens isolés’ est-il écrit dans la lettre que Survival a adressée au président Obama. ‘La prospection pétrolière dans ces régions constitue non seulement une flagrante violation des droits des peuples indigènes inscrits dans la législation internationale et dans la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones, mais menace la vie de quelques-uns des peuples les plus vulnérables de la planète.’

L’annonce de la rencontre prochaine à la Maison Blanche des présidents Garcia et Obama suit de peu la promesse de l’ambassadeur des Etats-Unis auprès des Nations Unies, Susan Rice, de reconsidérer la position des Etats-Unis sur la Déclaration des Nations Unies.

Le président Alan Garcia a publiquement affirmé que les Indiens isolés étaient une ‘invention’ des écologistes. Les représentants de Perenco, Repsol-YPF et ConocoPhillips nient unanimement la présence d’Indiens isolés dans la région.

Lire la lettre de Survival au président Obama (en anglais).