Survival exhorte la Malaisie à respecter les droits indigènes

© Andy Rain/Nick Rain/Survival

Survival International s’est adressé au gouvernement malaisien, l’exhortant à respecter les droits des Penan et des autres tribus du Sarawak.

Selon l’agence de presse malaisienne Bernama, le ministre des matières premières et des plantations, Tan Sri Bernard Dompok, a déclaré le mois dernier que le gouvernement fédéral malaisien et celui de l’Etat du Sarawak étaient ‘sur le point de résoudre la question des droits coutumiers territoriaux dans l’Etat’. Le ministre a formulé cette déclaration lors de la dernière étape d’une élection partielle fortement contestée dans la ville de Sibu, au Sarawak.

Le gouvernement du Sarawak ne respecte par les droits territoriaux des peuples indigènes en autorisant les compagnies d’exploitation agro-forestière à opérer sur leurs territoires sans leur consentement. Les Penan qui dépendent étroitement des forêts ont érigé à plusieurs reprises des barrages pour maintenir les compagnies forestières en dehors de leur terre.

Dans les courriers adressés aux Premiers ministres de Malaisie et du Sarawak, Stephen Corry, directeur de Survival International écrit : ‘Le non-respect des droits territoriaux penan par le gouvernement du Sarawak viole les principes inscrits dans la Déclaration des Nations Unies sur les peuples indigènes. Les activités forestières et les compagnies de plantations ont appauvri les Penan, détruisant leurs ressources alimentaires. Nous sommes également préoccupés par la menace d’expulsion que fait peser sur les Penan la construction du barrage de Murum et de plusieurs autres projets hydroélectriques qui, une fois de plus, n’ont pas obtenu leur consentement préalable.