Un leader guajajara assassiné dans un conflit territorial

Un leader guajajara, José Araújo Guajajara, a été assassiné le 21 mai dernier lors de l'attaque de son village par un groupe armé ayant mis le feu à des habitations et tiré sur les Indiens. Le fils de José Araújo a été blessé lors de l'assaut et sa jeune fille violée.

Les Guajajara luttent pour la reconnaissance d'une partie de leur territoire. Il semble que l'attaque ait été commanditée par les planteurs de soja et d'eucalyptus qui ont envahi la région pour y fabriquer du charbon de bois. Depuis le meurtre de José Araújo, dix leaders guajajara ont reçu des menaces de mort.

La police a arrêté un des hommes responsables de l'attaque et des mandats d'arrêt ont été lancés contre trois de ses complices mais les autres sont toujours en liberté. Les Guajajara demandent à être protégés par la police et espèrent qu'une enquête permettra d'arrêter et de juger les coupables.