Réaction du Pérou aux appels urgents lancés pour protéger le territoire des Indiens isolés

En septembre dernier, une missionnaire adventiste est entrée en contact avec des Indiens mashco-piro isolés et leur a distribué des vêtements et de la nourriture, les exposant à des maladies contre lesquelles ils nont aucune immunité.

En septembre dernier, une missionnaire adventiste est entrée en contact avec des Indiens mashco-piro isolés et leur a distribué des vêtements et de la nourriture, les exposant à des maladies contre lesquelles ils nont aucune immunité.

© Jaime Corisepa/FENAMAD

Le gouvernement péruvien a répondu aux appels urgents de Survival International et de l’organisation indigène amazonienne FENAMAD demandant la protection du territoire habité par des Indiens isolés.

L’alerte a été déclenchée par la révélation de la ""photo d’une missionnaire":https://www.survivalfrance.org/actu/10424 distribuant des vêtements et d’autres objets à de jeunes membres de la tribu, les exposant ainsi à des maladies contre lesquelles ils n’ont aucune immunité.

Plus de 13 000 sympathisants de Survival ont écrit au gouvernement péruvien pour lui demander de prendre des mesures urgentes visant à assurer la protection des terres et des vies de ces Indiens.

Le ministre péruvien de la Culture a réagi en créant un comité d’urgence afin d’affronter la situation.

Mais cette mesure est loin d’être suffisante pour répondre aux attentes des Indiens.

La FENAMAD appelle le gouvernement à : inclure dans la réserve de Madre de Dios (où la tribu a récemment été aperçue) le territoire des Indiens isolé d’une superficie de 1,2 millions d’hectares ; recruter et former une équipe d’experts pour assister les postes de gardes locaux; et accorder aux gardes forestiers le pouvoir juridique d’empêcher les bûcherons clandestins et les trafiquants de drogue d’envahir la région.

Survival soutient les demandes de la FENAMAD.

Signez la pétition de Survival demandant au gouvernement de protéger le territoire des Indiens isolés.

Les peuples indigènes isolés sont les sociétés les plus vulnérables de la planète. Des populations entières ont été décimées par des maladies telles que la grippe ou la rougeole contre lesquelles ils n’ont aucune immunité.