Survival annonce le palmarès de son concours photographique

Cette magnifique photographie des Bajau de Malaisie a remporté le concours photographique de Survival. Elle apparaît sur la couverture du calendrier 2016 de Survival.

Cette magnifique photographie des Bajau de Malaisie a remporté le concours photographique de Survival. Elle apparaît sur la couverture du calendrier 2016 de Survival.

© Soh Yew Kiat / Survival International

Survival International, le mouvement mondial pour les droits des peuples indigènes, est heureux d’annoncer le palmarès de son concours photographique annuel. Le premier prix revient à Soh Yew Kiat pour sa magnifique photographie des Bajau de Malaisie, plus connus comme les ‘nomades de la mer’.

Les douze lauréats nous offrent un aperçu de l’extraordinaire diversité et des modes de vie uniques des peuples indigènes du monde entier. Leurs photographies montrent, parmi d’autres, les tribus daasanach, suri et hamar de la vallée de l’Omo en Ethiopie ou encore des Indiens du Brésil, de Colombie et du Mexique.

Les onze autres finalistes sont :
- Ambre Murard (photo du Amdo, Tibet)
- Pere Ribas (photo de femmes peul, Mali)
- Arturo Lopez (photo d’un Daasanach, Ethiopie)
- Mario Murcia (photo d’un Huitoto, Colombie)
- Luis Melo (photo d’une femme bijagós, Guinée-Bissau)
- Trevor Cole (photo de deux Suri, Ethiopie)
- Simon Buxton (photo d’une femme hamar, Ethiopie)
- Serge Guiraud (photo d’un Indien yawalapiti, Brésil)
- George Magaraia (photo d’enfants marubo, Brésil)
- Eric Mindling (photo d’une femme mixtec, Mexique)
- Annick Donkers (photo d’enfants huichol, Mexique)

Les douze photographies gagnantes apparaissent dans le calendrier annuel de Survival. Voir le diaporama des photographies lauréates.

L’œuvre de l’un des finalistes montre des femmes de la tribu peul du Mali qui portent sur leur tête de larges récipients contenant des vêtements et du lait.

L’œuvre de l’un des finalistes montre des femmes de la tribu peul du Mali qui portent sur leur tête de larges récipients contenant des vêtements et du lait.

© Pere Ribas / Survival International

Le concours était ouvert aussi bien aux amateurs qu’aux professionnels. Les photographies pouvaient être soumises dans les catégories suivantes : gardiens, communautés et survie. Il avait pour but de faire valoir la photographie comme puissant moyen de sensibilisation de l’opinion sur les peuples indigènes.

Parmi les membres du jury figuraient Stephen Corry, directeur de Survival International, Francesca Casella, coordinatrice de Survival Italie, Ghislain Pascal, co-fondateur de la galerie londonienne de photographie ‘The Little Black Gallery’ et Max Houghton, maître de conférence en photographie au London College of Communication.

Stephen Corry a déclaré aujourd’hui : ‘Les photographes portent une grande responsabilité dans la représentation des peuples indigènes en tant que sociétés contemporaines plutôt que comme des sociétés primitives ou prisonnières du passé. Selon nous, les photographies lauréates montrent admirablement l’extraordinaire diversité des modes de vie des peuples indigènes du XXIe siècle’.

Survival International, le mouvement mondial pour les droits des peuples indigènes, a été fondé en 1969 suite à l’article de Norman Lewis intitulé ‘Génocide’ paru dans le Sunday Times Magazine. Il était accompagné de photographies saisissantes du photographe de renom Don McCullin.

Notes aux rédactions :
- Le calendrier 2016 de Survival est en vente, la photographie gagnante apparaît en couverture.