Des manifestations ternissent la visite du président du Botswana


Des protestations pacifiques accompagneront la visite du Président du Botswana, Festus Mogae, cette semaine à Londres. Le gouvernement du Botswana a été critiqué dans le monde entier pour avoir expulsé plusieurs centaines de Bushmen gana et gwi de leur territoire ancestral et les avoir parqués dans des camps de relocalisation.

Une manifestation pacifique se tiendra devant la Haute Commission du Botswana pendant la visite du Président dans le pays :
Où : devant la Haute Commission du Botswana, Stratford Place (Métro Bond Street)
Quand : lundi 9 juin, de 14h à 17h, mardi 10 juin de 9h à 17h, mercredi 11 juin de 9h à 17h et jeudi 12 juin de 8h à 12h.

La persécution des Bushmen par le Botswana a sérieusement entamé la réputation internationale de son président : il figure même, à Londres, dans l'exposition permanente du Musée impérial de la guerre sur les crimes contre l'humanité où il est cité, prévenant les Bushmen de leur prochaine disparition.

Les Bushmen opposés aux expulsions ont adressé une lettre ouverte au président ainsi qu'aux représentants officiels des camps de relocalisation qui l'accompagnent lors de son voyage au Royaume-Uni. ‘Nous ne savons ni lire ni écrire et nous n'avons pas d'argent pour affréter un avion afin de venir à Londres vous raconter notre histoire… Nous espérons que vous soutiendrez notre demande d'être entendus par notre gouvernement avant qu'il ne soit trop tard pour empêcher la disparition complète de notre culture'.