La campagne des Indiens d’Amérique en faveur des Bushmen

Depuis les forêts d'Amérique du Sud jusqu'au désert du Kalahari, des membres de la tribu isolée des Ayoreo du Paraguay ont ajouté leurs voix au soutien des droits des Bushmen gana et gwi. Les Ayoreo ont signé une pétition pour le droit des Bushmen à retourner sur leur terre desquelles ils ont été chassés en 2002 par le gouvernement du Botswana.

La situation des Gana et des Gwi a sensibilisé les Ayoreo-Totobiegosode qui ont été chassés de leur terre il y a 20 ans par les missionnaires fondamentalistes nord-américains. Ils luttent eux aussi pour retourner sur leurs terres.

Les chasseurs-cueilleurs ayoreo-totobiegosode vivent dans le Chaco, une région forestière du Paraguay occidental. Certains groupes d'Ayoreo-Totobiegosode ont choisi de demeurer totalement isolés du reste du monde, ce qui fait d'eux les derniers indiens isolés au Sud du bassin amazonien.

Des représentants de nombreux autres peuples à travers le monde ont rejoint la campagne en faveur des Bushmen, parmi eux les Innu du Canada, les Ogiek et les Maasai du Kenya, les Hadzabe de Tanzanie les Khoisan d'Afrique du Sud et les Yanomami du Brésil.