Les juges autorisent le directeur du Département de la faune et la flore à témoigner

Le procès des Bushmen a continué hier avec la décision des juges d'autoriser le témoignage de Joseph Matlhare, ancien directeur du Département de la faune et la flore. Les avocats des Bushmen avaient déposé une requête demandant à ce qu'il ne témoigne pas, arguant que les documents qu'il soumettait enfreignaient les règles de la Cour.

Le juge Dibotelo a affirmé que toute plainte concernant le témoignage de M. Malthare serait portée devant la Haute Cour.

Toute la journée, M. Malthare a été interrogé par l'avocat du gouvernement de manière assez aléatoire sur son CV et son expérience professionnelle.

Il y a à peine trois semaines, l'avocat du gouvernement avait promis à la Cour qu'il essaierait d'activer le procès. Les Bushmen ont fait savoir qu'ils se trouvaient dans une situation financière difficile, les procédures étant bien plus longues que prévu. Initialement, le procès devait durer six semaines, en juillet et août derniers, mais il s'éternise depuis près d'un an.