Une cinquantaine de blessés parmi les Jumma au cours d’une

50 Jumma ont été blessés et deux femmes violées, cette semaine, au cours de l'attaque, par des colons bengali, de deux villages au nord des Chittagong Hill Tracts.

Un conflit territorial est à l'origine de l'attaque qui a été menée avec le soutien des forces de sécurité, les colons ayant occupé les terres appartenant à un orphelinat local.

Durant ces cinquante dernières années, les Jumma, qui étaient pratiquement les uniques occupants de leur territoire, sont presque devenus minoritaires par rapport aux colons bengali. Le gouvernement du Bangladesh offre souvent les meilleurs terres aux colons et fait violemment réprimer par l'armée toute contestation des Jumma.

Survival a écrit au premier ministre thaïlandais lui exprimant son inquiétude quant à ces attaques.