L’archevêque Desmond Tutu condamne l’expulsion des Bushmen

L’archevêque Desmond Tutu condamne l’expulsion des Bushmen et exhorte le gouvernement du Botswana à ne pas les anéantir.

Dans une vidéo rendue publique hier par l’organisation bushman First People of the Kalahari, Desmond Tutu, vétéran de la lutte anti-apartheid en Afrique du Sud et lauréat du prix Nobel de la paix, déclare :

« Les Bushmen représentent une culture ancienne de 100 000 ans que nous devrions considérer comme l’un des patrimoines de l’humanité. Bien que le progrès soit nécessaire, le seul moyen de l’atteindre ne peut en aucun cas consister à expulser les San de leur territoire et réduire à néant leurs traditions.

« Nous avons déjà connu cela avec les Indiens d’Amérique, les Aborigènes et plus récemment avec les Tibétains. Quand on détruit une culture au nom du progrès, il ne s’agit pas de progrès mais d’une perte pour l’humanité entière. Des centaines de milliers d’années de sagesse, de savoirs sur la nature, la médecine et de manières de vivre en bonne intelligence disparaissent avec eux.

« Je suis préoccupé par les rapports des journalistes qui me parviennent et selon lesquels les San ont été expulsés de force de leurs terres ancestrales et placés dans des camps de relocalisation dans des conditions de vie inacceptables et que ceux qui résistent aux relocalisations sont maltraités, privés d’eau, de nourriture et de leurs droits fondamentaux. Les San sont confrontés pour la première fois de leur vie à l’alcoolisme, à la prostitution et au sida.

« J’exhorte [le gouvernement du Botswana] et le monde entier, à trouver de nouvelles voies pour résoudre ce problème de façon à respecter la grandeur et la spiritualité de la culture des San Bushmen ».

Cliquez ici pour lire une transcription de la vidéo (en français)

Pour plus d’informations
Magali Rubino 00 33 (0)1 42 41 44 10
[email protected]