le verdict du procès bushman attendu le 13 décembre

Les magistrats de la Haute Cour du Botswana rendront leur décision le 13 décembre prochain dans le procès qui oppose les Bushmen du Kalahari au gouvernement du Botswana.

L'audience sera ouverte aux journalistes et au grand public. Les Bushmen luttent pour obtenir le droit de retourner sur leur territoire ancestral dans la Réserve naturelle du Kalahari central et d’y pratiquer librement la chasse et la cueillette. Ils ont intenté ce procès en 2002, après leur expulsion de leur territoire par le gouvernement du Botswana.

Sellalefatse Gaexhoro, une femme bushman a déclaré : « Nous ressentons dans nos cœurs l’attente de la fin du procès, et si nous le gagnons nous pourrons retourner chez nous ».

Le jugement sera rendu quelques jours seulement après la sortie aux Etats-Unis du film « Blood diamond ». À travers une publicité parue en pleine page du magazine Variety, les Bushmen ont appelé à l’aide Leonardo DiCaprio, la vedette du film. « À la suite de la découverte de diamants sur notre territoire, nous avons été expulsés par le gouvernement du Botswana » lui disent-ils dans la lettre.

Les Bushmen ont récemment lancé un site internet comportant les témoignages de plus de 400 Bushmen qui expriment leur désir de retourner sur leur territoire. Avec leurs enfants, ils représentent au total plus de 1 000 personnes : www.iwant2gohome.org

Bien qu’intenté par ses habitants les plus pauvres, ce procès est le plus long et le plus coûteux de l'histoire du Botswana. Au moins 12 % des 239 plaignants initiaux sont morts dans les camps de relocalisation depuis le début du procès. 135 autres Bushmen se sont joints à la liste initiale des 239 plaignants au cours de cette année.