Survival salue la décision du gouvernement de ne pas faire appel du verdict de la Haute Cour

Survival International a accueilli avec satisfaction la décision du gouvernement botswanais de ne pas faire appel du verdict historique rendu la semaine dernière par la Haute Cour en faveur des Bushmen du Kalahari central.

Stephen Corry, directeur de Survival International, a déclaré aujourd'hui : ‘Comme nous l'avons toujours affirmé, seul le gouvernement peut décider de l'avenir des Bushmen gana et gwi. Sa décision de ne pas faire appel du verdict et son intention de respecter l’esprit du jugement sont de forts signes d'encouragement. Cela aurait été une grave erreur de sa part de ne pas respecter les termes du jugement en l’appliquant de manière sélective et injuste.

‘Les Bushmen ont légalement le droit d'occuper leur terre ancestrale sans y être harcelés. Ils doivent pouvoir y vivre librement : cela signifie qu’ils peuvent pratiquer la chasse et la cueillette, conserver leurs petits troupeaux de chèvres d’ânes et de chevaux, cultiver leurs modestes jardins et utiliser les ressources en eau disponibles. En d'autres termes, retrouver la situation qui prévalait avant les expulsions. Ils doivent également pouvoir entrer et sortir librement de la Réserve qui n’est pas une prison.

‘Survival International va maintenant étudier avec attention la réponse du gouvernement au verdict qui se précisera dans les prochaines semaines. Nous espérons que ses délibérations seront raisonnables et focalisées sur les droits de ses citoyens. Nous consulterons les Bushmen et écouterons leurs souhaits. Nous avons bon espoir que nous prendrons alors la décision de clore notre campagne, que nous annoncerons dans les plus brefs délais.’

Pour plus d’informations
Magali Rubino  00 33 (0)1 42 41 44 10
[email protected]