Un Bushman vient chercher du soutien à Westminster

Le leader bushman Roy Sesana rencontrera des députés britanniques à Westminster mercredi 23 mai afin de mobiliser de nouveaux soutiens pour son peuple qui lutte depuis 10 ans pour retourner sur son territoire dans le désert du Kalahari au Botswana.

Malgré l’éclatante victoire juridique remportée par les Bushmen en décembre dernier, le gouvernement du Botswana tente de les empêcher de retourner sur leur territoire. Le président botswanais leur a demandé de ne pas retourner chez eux et le procureur général a déclaré que seuls les Bushmen impliqués dans le procès pouvaient revenir dans la Réserve. Si certains d’entre eux ont pu y retourner, plusieurs centaines d’autres attendent désespérément de pouvoir le faire.

Bien que la Cour ait jugé les expulsions illégales, le gouvernement a refusé d’aider les Bushmen à retourner dans la Réserve. Il leur a également interdit d’emmener avec eux leurs petits troupeaux de chèvres. Depuis la décision de la Haute Cour, des chasseurs bushmen ont été arrêtés, brutalisés et détenus pendant plusieurs jours sans pouvoir s’alimenter.

Roy Sesana, lauréat du prix Nobel alternatif, rencontrera les membres du récent groupe interparlementaire sur les peuples indigènes.

Il a déclaré aujourd’hui : « Nous les Bushmen avons gagné notre procès et cela nous a redonné confiance. Mais maintenant, le président ignore la propre Cour du Botswana. Je demande aux citoyens britanniques de nous aider parce que des gens meurent dans les camps où nous avons été déportés de force ».

Roy Sesana se rendra également au 10 Downing Street pour remettre à Tony Blair une lettre des Bushmen lui exprimant leur déception devant le soutien que le gouvernement britannique a manifesté à leur expulsion.

Il sera disponible pour des interview entre le 23 et le 25 mai.

Pour plus d’informations
à Londres : Miriam Ross
Tél 00 44 20 76 87 87 34 [email protected]
à Paris : Magali Rubino
Tél 01 42 41 44 10 [email protected]