La fille de Laurens Van der Post dénonce la persécution des Bushmen dans The Times

Au moment où Survival relance sa campagne en faveur des Bushmen, un article paru dans The Times dénonce le refus du gouvernement botswanais de respecter la décision du tribunal dans le procès gagné par les Bushmen.

Lucia Van der Post, la fille du célèbre écrivain d’origine sud-africaine, auteur de Le monde perdu du Kalahari (1958), a visité pour le quotidien britannique les camps de relocalisation bushmen et la réserve naturelle du Kalahari central.

« Pourquoi », écrit-elle, « alors que je m’attendais à voir la joie des Bushmen rentrant chez eux, ai-je trouvé autant de gens qui continuaient à vivre dans ces campements poussiéreux ? Pourquoi sont-ils poursuivis pour avoir chassé alors que c’est leur unique moyen de subsistance ? Pourquoi le gouvernement refuse-t-il de rouvrir les puits, les écoles et les hôpitaux qu’il a fermés ?

« À New Xade [camp de relocalisation], il est impossible de trouver une seule famille qui ait les moyens de retourner chez elle. De nombreux jeunes doivent prochainement comparaître devant un tribunal pour avoir chassé sans autorisation et ne peuvent donc pas partir. D’autres n’ont ni voiture, ni essence… ».

Lucia Van der Post conclue en ces termes : « Le jugement de la Haute Cour du Botswana est tout à fait légitime. Ce procès est celui d’un peuple qui exige dignité et respect et qui dit en substance : ‘Notre mode de vie est peut-être différent, mais il mérite le respect’. »

Vous pouvez lire l'article en anglais de Lucia Van der Post sur le site internet du Times en cliquant sur le lien ci-dessous :
https://www.timesonline.co.uk/tol/news/world/africa/article2482706.ece