les photos d'Indiens isolés poussent le gouvernement à l'action

Quelques jours après la diffusion par les médias du monde entier des photos d'une tribu d'Indiens isolés prises au Brésil près de la frontière péruvienne, le gouvernement péruvien a annoncé son intention d'enquêter sur la situation des Indiens des régions les plus reculées d'Amazonie.

On estime qu'environ 500 Indiens isolés vivent dans cette région dont certains risquent d'entrer en conflit avec les groupes isolés du Pérou qui s'enfuient au Brésil.

"Notre intention est de les protéger, pas de les contacter" a déclaré Ronald Ibarra, le directeur du département des affaires indigènes du gouvernement péruvien : "Une équipe de professionnels se rendra dans la région pour recueillir des informations et constater sur place si l'exploitation forestière illégale fait fuir les Indiens".

Des photos ont également été prises des maisons de l'un des groupes qui se sont réfugiés au Brésil à cinq kilomètres de la frontière.

On estime que 15 groupes distincts d’Indiens isolés vivent au Pérou, tous menacés par la déforestation et l’exploitation de gaz et de pétrole. N’étant pas immunisés contre les maladies allogènes, ils sont particulièrement vulnérables à toute forme de contact, même bref.

Stephen Corry, directeur de Survival International, a déclaré aujourd'hui : "C'est un premier pas positif de la part du gouvernement péruvien, mais il doit agir rapidement. Il doit arrêter l'exploitation forestière, expulser les bûcherons et autres envahisseurs des territoires indigènes et prendre toutes les mesures pour empêcher les invasions futures".

Pour plus d’informations
Magali Rubino  00 33 (0)1 42 41 44 10
[email protected]