Une tribu refuse les denrées d'une compagnie britannique

Un homme dongria kondh
Un homme dongria kondh
© Jason Taylor

Des villageois dongria kondh, de l'Etat d'Orissa, ont refusé des denrées alimentaires et des médicaments distribués par la compagnie Vedanta Resources, en signe de protestation contre son projet d'exploitation minière de leur montagne sacrée.

Selon les renseignements, les représentants de Vedanta Resources se sont approchés d'une clinique dans le village dongria de Kurli pour apporter des médicaments et du riz, apparemment comme cadeaux pour la communauté. Des leaders dongria ont stoppé leur véhicule avant qu'il atteigne la clinique et ont signalé aux employés qu'ils n'étaient pas les bienvenus dans le village de Kurli.

Ce n'est pas la première fois que Vedanta essaie de distribuer des marchandises aux Dongria Kondh.

L'année dernière, les employés de Vedanta s'étaient rendus à Kurli et à Khajouri, un village voisin. Après avoir distribué des vêtements, les hommes avaient demandé aux Dongria présents d'exprimer leur soutien au projet minier de Vedanta. Un homme dongria du village de Khajouri a raconté la visite à Survival :

"Il y avait trois représentants de Vedanta. Ils nous ont dit : 'Nous avons apporté des vêtements pour votre village et nous vous les donnerons'. Ils nous ont demandé : 'Soutenez-vous Vedanta et voulez-vous la mine de bauxite?' Nous avons répondu non, nous ne voulons pas donner notre montagne. Alors ils ont déclaré : 'Tout le monde de l'autre côté de la montagne est d'accord avec le projet minier. Si vous refusez, nous ne vous donnerons rien. Si vous résistez, vous n'aurez plus jamais rien de nous.'

Il a ajouté : 'Je n'ai jamais soutenu Vedanta, au plus profond de moi.'

Les Dongria Kondh résistent fermement aux tentatives de Vedanta de creuser leur montagne sacrée. Aux côtés d'autres communautés de la région, les Dongria empêchent régulièrement l'accès aux routes menant aux collines. La mine de Vedanta détruira les forêts dont les Dongria dépendent pour leur survie, et conduira à la disparition d'un des peuples d'Inde les plus isolés.