La Banque mondiale finance un projet controversé d’exploitation minière

La compagnie Kalahari Diamonds Limited (créée à l'initiative de BHP Billiton qui en est partiellement propriétaire) vient d'obtenir un financement de 2 millions de dollars de la Corporation internationale de financement (IFC), une division de la Banque mondiale, pour explorer les gisements de diamants de la Réserve du Kalahari central (CKRG), au Botswana.

La CKRG est la terre ancestrale des Bushmen gana et gwi et des Bakgalagadi. Après quinze ans de persécutions, les derniers Bushmen ont fini par en être expulsés en février 2002 et aujourd'hui seule une centaine d'entre eux subsiste difficilement dans la réserve. Bien que le président botswanais Mogae ait déclaré en novembre dernier : ‘Il n'y a actuellement aucune exploitation minière à l'intérieur de la Réserve, ni aucun projet d'exploitation dans l'avenir', des documents officiels attestent que la plus grande partie de la Réserve a depuis été divisée en concessions de prospection minière.

Malgré les conditions d'obtention d'un financement de l'IFC, qui requièrent la participation informée des communautés indigènes impliquées dans de tels projets, aucune communauté bushmen de la CKRG n'a été consultée sur ces projets.

La compagnie De Beers (qui s'est récemment associée à LVMH) a également multiplié ses demandes de concessions d'exploration en territoire bushman. En novembre dernier, elle avait menacé Survival de poursuites judiciaires pour avoir dénoncé le lien entre l'expulsion des Bushmen et les intérêts miniers.

Les cartes des concessions du département d'études géologiques du gouvernement botswanais peuvent être consultées ici

Les cartes des concessions minières de mars 2001, avant l'expulsion des Bushmen et de novembre 2002, soit neuf mois après le départ des Bushmen sont attachées.


Photos disponibles.
Pour plus de renseignements
À Londres : Miriam Ross, 00 44 20 76 87 87 34, [email protected]
À Paris : Magali Rubino, 01 42 41 44 10, [email protected]
Article content may carry on as usual here..Article content may carry on as usual here..Article content may carry on as usual here..