Des Bushmen du Botswana commencent leur tournée aux Etats-Unis à Hollywood avec Amnesty

Deux Bushmen entament à Hollywood une tournée d'un mois aux Etats-Unis. Roy Sesana et Jumanda Gakelebone assistent, aujourd'hui, 27 août, à Beverly Hills, à une manifestation organisée par Amnesty International et animée par la chanteuse Jackson Browne, destinée à sensibiliser l'opinon publique à la situation actuelle de leur peuple. Ils exprimeront leur inquiétude suscitée par l'expulsion de leur terre ancestrale de la Réserve du Kalahari central menée par le gouvernement botswanais pour laisser la place à une future exploitation de diamants. Les Etats-Unis représentent le plus gros marché pour les diamants du Botswana.

Les deux Bushmen, qui appartiennent à l'organisation First People of the Kalahari (FPK), vont parcourir les Etats-Unis d'ouest en est afin d'attirer l'attention sur la lutte qu'ils mènent pour retourner sur leurs terres.

Les 28 et 29 août, ils rencontreront des membres de la communauté afro-américaine de Los Angeles dans une église du centre-ville. Le 3 septembre, ils seront  interviewés par la National Public Radio avant d'assister au festival pluriculturel ‘The Gathering', du 6 au 12 septembre. Ils traverseront ensuite le sud-ouest des Etats-Unis pour rendre visite aux Indiens Hopi et Navajo. Puis ils se rendront à Washington où, le 23 septembre, ils participeront avec Amnesty au Comité des droits de l'homme au Capitole. Ils donneront, le 24 septembre, une conférence de presse au National Press Club. Ils iront ensuite à New York pour prononcer, le 26 septembre, une conférence, présidée par l'écrivaine Gloria Steinem, à l'American Museum of Natural History. Leur tournée aux Etats-Unis se terminera par une visite aux Nations-Unies, le 27 septembre. Les Bushmen se rendront ensuite en Europe.

Les Bushmen gana et gwi et leurs voisins les Bakgalagadi ont été expulsés de leur terre en 1997 et 2002 par les autorités botswanaises et forcés de vivre dans des camps où ils dépendent de l'assistance du gouvernement et où ils sont confrontés à la misère, à l'alcoolisme et à la prostitution. 243 Bushmen poursuivent actuellement le gouvernement botswanais en justice suite aux expulsions forcées dont ils ont été l'objet. Le procès, débuté en juillet, a récemment été ajourné.

Pour plus d'informations sur cette tournée :
Rupert Isaacson (001) 512 294 1561 [email protected]
Kim Langbecker, (001) 310 663 4139 [email protected]

Pour plus d'information sur les Bushmen, contacter :
Magali Rubino :  01 42 41 44 10 ou [email protected]