Le plus important journal économique indien prend parti en faveur des Dongria Kondh

Un homme dongria kondh
Un homme dongria kondh
© Jason Taylor

Le quotidien économique indien Economic Times a appelé à la suspension du projet minier de Vedanta.

Dans un éditorial paru cette semaine, le journal dresse un réquisitoire sévère contre le projet et ses conséquences sur la tribu des Dongria Kondh.

Vedanta projette d’exploiter la montagne sacrée des Dongria qui sont désormais connus comme la ‘tribu d’Avatar’ en raison de l’étroite similitude de leur situation avec celle des Na’vi de la fiction de James Cameron.

Le quotidien signale que si le projet minier est autorisé, ‘il mènera probablement à son extinction une population sans défense. Il va de soi que stopper la mine est dans l’intérêt de la sécurité interne, de la survie d’une tribu primitive [sic] menacée, de la justice et de la morale’.

C’est la première fois qu’un journal indien aussi réputé prend position contre cette mine. Vedanta est en train de devenir l’entreprise minière la plus controversée au monde. L’Eglise d’Angleterre, la Joseph Rowntree Charitable Trust et le gouvernement norvégien se sont retirés du capital de Vedanta et le gouvernement britannique a indiqué qu’il était ‘essentiel’ que la compagnie change de comportement.

Un groupe d’experts du gouvernement indien a récemment rapporté que le projet minier de Vedanta ‘pouvait conduire à la destruction des Dongria Kondh’ en tant que peuple. Tous les regards se portent maintenant sur le ministre indien de l’Environnement et des Forêts qui doit bientôt décider d’autoriser ou non l’exploitation minière.

En résumé, l’ Economic Times écrit : ’L’Inde peut progresser avec de la bauxite enfouie sous terre pendant encore quelque temps. Mais elle ne pourra pas progresser sous une menace croissante à la sécurité interne’ qui ne fera qu’augmenter si la mine est autorisée.