200 000 signatures pour les Bushmen

Une pétition de Survival appelle le gouvernement du Botswana à autoriser le retour des Bushmen du Kalahari sur leurs terres ancestrales

Un an après la remise d'une pétition comportant 100 000 signatures aux autorités du Botswana, les sympathisants de Survival remettent cette semaine 100 000 nouvelles signatures aux représentations diplomatiques botswanaises de huit pays : États-Unis (New York, Washington, Los Angeles), Belgique, Allemagne, Japon, Royaume Uni, Suisse, Kenya et Afrique du Sud. Cette action marque le second anniversaire de l'expulsion des Bushmen du Kalahari.

Parmi tous ces soutiens, se trouve celui d'une délégation d'Ogiek, un peuple de chasseurs-cueilleurs du Kenya qui a déclaré : ‘Le cœur du peuple ogiek est avec vous, nos frères et sœurs bushmen du Kalahari. Frères et sœurs, ne laissez pas vos persécuteurs vous faire oublier qui vous êtes. Malgré la spoliation dont vous avez été victimes, la terre et la vie que vos ancêtres vous ont léguées vous appartiennent. Soyez forts, vous reverrez votre terre !'

Stephen Corry, directeur de Survival International (Londres) a déclaré aujourd'hui : ‘Ce soutien sans précédent démontre que l'opinion publique internationale est plus que jamais sensible au sort tragique réservé aux Bushmen. Cette campagne ne cesse de susciter de nouvelles solidarités. Elle ne s'achèvera qu'une fois les Bushmen réinstallés définitivement sur leurs terres'.

Pour plus d'information, contacter :
Magali Rubino :  01 42 41 44 10 ou [email protected]