Morts en Papouasie

Le 15 mars 2005, une offensive de la police indonésienne contre le village de Nggweyage en Papouasie a fait trois morts. L'armée indonésienne est également impliquée, trente maisons on tété brûlées et 105 cochons massacrés.
Un enfant, une personne âgée et le chef de village sont les dernières trois victimes des persécutions contre les Papous.