Cameroun: des Mbororo arrêtés et torturés

Quatre Mbororo, membres d'un peuple de pasteurs nomades du Cameroun (Ousman Haman, Ahmadou Hassan, Adamou Isa and Yunusa Mbagoji) ont été illégalement incarcérés sans qu'aucune charge n'ait été retenue contre eux à la prison centrale de Baffoussam. Ils ont été torturés après leur arrestation et attendent maintenant le jugement à huis clos d'un tribunal militaire sur des charges inventées de toutes pièces.

Leur seul crime est de s'être opposés aux tentatives de spoliation des terres mbororo par Alhadji Baba Ahmadou Danpullo, un fermier multi-millionnaire qui a des intérêts commerciaux en Afrique du Sud, en Europe et aux Etats-Unis et est un personnage en vue du parti politique au pouvoir. Devenu le plus grand propriétaire terrien de la province du Nord-Ouest après le gouvernement camerounais, il mène une campagne de terreur contre les Mbororo depuis 16 ans.

Un témoin a assisté à l'arrestation de Ousman Haman alors que ce dernier filmait une scène d'extorsion d'une terre de pâture. Conduit à la ferme de Alhadji Baba, il a été frappé par le capitaine Fotsing Benjamin, un commandant de la gendarmerie, sous les yeux de Alhadji Baba. Ahmadou Hassan, Adamou Isa and Yunusa Mbagoji ont été appréhendés à Douala et conduits à Bamenda puis à la prison centrale de Bafoussam où ils sont détenus depuis le 23 mai 2002.

Survival a protesté auprès du président Biya et des autorités camerounaises.