Un universitaire expulsé « en raison de ses liens avec Survival »

Le président Mogae a déclaré avoir décidé d'expulser le professeur australien Ken Good parce qu'il était considéré comme une « menace contre la sécurité nationale » en raison de ses liens avec Survival International.

M. Mogae a qualifié la préoccupation internationale autour de l'expulsion du professeur Good de « trop grand vacarme pour la déportation d'un seul et unique homme blanc ».

Le président a également prétendu à tort que M. Good et M. Corry, directeur de Survival International, avaient « diffusé de nombreux documents qualifiant les diamants du Botswana de ‘diamants de sang' ».

Les deux ordinateurs du professeur Good, qui a enseigné pendant près de 15 ans à l'Université du Botswana, lui ont été volés lors de deux « incidents » qui ont eu lieu à dix jours d'intervalle.

Le quotidien botswanais Mmegi a rapporté cette semaine que le président Mogae avait conclu une conférence de presse ‘en affirmant, bien qu'aucune question sur ce sujet ne lui ait été posée, qu'aucun de ses agents n'avait pénétré chez M. Good pour y voler son ordinateur'.

Ken Good a déclaré aujourd'hui : « Je n'ai jamais décrit les diamants du Botswana comme des ‘diamants de sang' tout comme je n'ai jamais ‘fait équipe' avec Survival International pour saboter la campagne nationale ‘Des diamants pour le développement'. J'ai bien sûr correspondu avec Survival comme je le fais avec un grand nombre d'universitaires, de journalistes et d'ONG. M. Mogae n'a pu prendre connaissance de ma correspondance électronique qu'en examinant le contenu de mes ordinateurs ».


Pour plus d'informations  
Magali Rubino,  01 42 41 44 10 / [email protected]