La star de Love Actually, Colin Firth, condamne l’expulsion des Bushmen

L'acteur Colin Firth – Le journal de Bridget Jones, Le patient anglais et actuellement à l'affiche de Love actually – a condamné l'expulsion des Bushmen gana et gwi de la Réserve centrale du Kalahari.

A l'occasion de l'avant-première de Love Actually qui a récemment eu lieu à Londres, il a déclaré : ‘Les Bushmen sont victimes d'une campagne d'intimidation destinée à les évincer de la terre où ils vivent depuis des milliers d'années. Leurs réserves d'eau ont été détruites et ils ont été déportés dans des camps de relocalisation où la vie qu'ils ont connue dans le désert n'est plus pour eux qu'un vague souvenir'.

Colin Firth est un sympathisant des droits des peuples indigènes depuis plusieurs années. Il a notamment déclaré à propos des Bushmen : ‘Ces gens ne sont pas des vestiges du passé qu'il faudrait moderniser. Eux, qui sont capables de vivre sur une terre qui est légitimement la leur, abordent le XXIe siècle avec une confiance que beaucoup d'entre nous, appartenant au monde soi-disant civilisé, devraient envier'.