Nouveaux coups durs pour le projet minier de Vedanta

La raffinerie daluminium de Vedanta à Lanjigarh, vue depuis les collines de Niyamgiri.
La raffinerie daluminium de Vedanta à Lanjigarh, vue depuis les collines de Niyamgiri.

© Survival

Dans un enchaînement rapide, la compagnie Vedanta Resources a essuyé deux importants revers : la licence environnementale pour son projet minier sur les collines de Niyamgiri a été annulée et elle a perdu en appel l’extension de sa raffinerie d’aluminium voisine.

L’une des dernières mesures prises par le ministre de l’Environnement indien Jairam Ramesh avant son départ a été de résilier l’une des deux licences nécessaires à la compagnie pour ouvrir la mine de bauxite controversée de Niyamgiri.

L’autre, dite licence forestière, avait été refusée par le ministère de Ramesh en août 2010, suite à une enquête qui avait révélé le ‘mépris flagrant’ des droits des tribus locales, dont les Dongria Kondh, et une ‘grave transgression’ des lois nationales.

Les deux licences sont nécessaires à l’aboutissement du projet minier.

Le rejet de la licence forestière par le ministère est discuté à la Cour suprême dans une affaire qui oppose ce dernier au gouvernement d’Orissa, l’Etat où se situe le projet minier de Niyamgiri.

Les Dongria Kondh, qui vivent exclusivement sur les collines de Niyamgiri, se sont toujours fermement opposés à la mine et à la raffinerie d’aluminium de Vedanta qui est déjà en activité. Un chef dongria à déclaré à un représentant de Survival : ‘Nous avons appris que le projet minier avait été stoppé mais nous sommes persuadés que tant que la raffinerie sera là, notre peuple, notre territoire seront menacés. Nous ne serons heureux que lorsque la raffinerie disparaîtra’.

Vedanta espérait pouvoir agrandir la raffinerie de Lanjigarh de six fois sa taille actuelle mais le ministère de l’Environnement ne lui a en pas donné l’autorisation. Vedanta a perdu en appel cette semaine – un dernier clou dans le cercueil du projet de Niyamgiri !

Parallèlement, une délégation de chefs dongria a voyagé à travers l’Orissa pour apporter son soutien aux villageois qui s’opposent à l’implantation d’une usine sidérurgique géante de la compagnie coréenne POSCO sur leur territoire.

Notes aux rédactions :

L’assemblée générale de Vedanta aura lieu à Londres le 27 juillet prochain à 15h au Queen Elizabeth II Conference Centre, Broad Sanctuary, Westminster, Londres SW1P 3EE. La compagnie devra répondre à des questions concernant la mine de Niyamgiri et autres projets controversés. Survival organisera une manifestation contre le projet minier de Vedanta devant le Centre à partir de 14h.